costumescrime.net

Site d'un escrimeur, couturier, joueur de D&D

Partie de D&D, Jour 1 après midi

Quand te reverrai-je ?
C'est la première pensée qui met venu à l’esprit.
Moi qui pensais vraiment pouvoir passer tous mes jours avec toi, ma belle EliAnA.

Malheureusement, depuis que tu as reçu cette lettre, je ne te reconnais plus. Cette lettre de malheur, j'aurais dû la déchirer avant que tu ne la lises, comme ça je t'aurais gardé à mes côtés.

Mais la vie va ainsi, il ne me reste plus qu'à te retrouver, et nous pourrons retourner à nos jours paisibles ensuite, enfin une fois que tu auras rempli ta mission d’éclaireuse, si c'est bien ce que tu es allé faire.

Eh oui, j'ai juste eu le temps d'apprendre de toi que des raids d'Orcs avaient lieu en ce moment, que tu partais en éclaireuse, sans moi, un simple roublard trop faible pour cette tache …

Je suis allé dans cette auberge, ou nous sommes allés tant de fois pour manger ou boire après mes leçons, te souviens-tu ? J'y ai trouvé quelques drôles de personnages, tous près à partir à l'aventure.

On file droit sur le village de Bassegrange, un messager est venu nous chercher, il avait besoin d'aide, son village était attaqué par des Hobgobelins.

Nous sommes montés à cheval, puis nous sommes partis en direction de son village. Nous avons été pris dans une tempête, nous nous sommes réfugiés sous un grand pic, nous y avons trouvé une grotte, avec trois très grosses portes fermées à l’intérieur.

Nous sommes descendus de nos montures, j'ai reçu comme qui dirait un sort malicieux, je perds le contrôle de mon corps pendant quelques instants, plus ou moins long …

Après avoir inspecté les trois portes, qui semblaient bien solides, et bien fermées, un coup de tonnerre très violent s'est abattu au-dessus de nous. Les portes se sont effondrées d'un seul coup, des rats sont apparus, en même temps que je ne contrôlais plus mon corps. Lorsque je suis revenu à moi, j’étais pris en tenaille par deux rats, loin de mes nouveaux compagnons. J'ai réussi à en éventrer un assez facilement, mais le second, bien plus agile que le premier, m'a donné du fil à retordre …

Au bout de plusieurs essais infructueux, j'ai lâché la dague que tu m'avais offerte. Je l'ai récupérée une fois tous ces rats morts.

On y retourne, la nuit commence tout juste.